Le muscadier

Muscadier © Secrets de plantes

Muscadier © Secrets de plantes

Le muscadier ou  nux indicamacis, Myristica fragrans , de la famille des Myristicaceae est originaire des îles Banda aux Moluques. Cet arbre dioïque, d’allure pyramidale, atteint 10 à 20 m de haut. Ses feuilles simples et entières sont persistantes et alternes. Ses fleurs monoïques ou dioïques produisent un fruit globuleux charnu semblable à un abricot jaunâtre. Il s’ouvre à maturité en deux valves et libère une graine unique ovoïde de trois à quatre centimètres à son plus grand axe, ligneuse, très dure, de couleur brunâtre. Elle est entourée d’une sorte de résille charnue d’un rouge orangé brillant, le macis, qui est détaché et mis à sécher. De son côté la graine est séchée, le tégument externe brisé et éliminé, laissant le tégument interne adhérant à l’amande. Cette amande ovoïde est oléagineuse et son odeur, suave, se révèle lorsqu’on la râpe. Plante tropicale, le muscadier a été transplanté dans les deux hémisphères, dans les îles malaises et indonésiennes, dans l’île Maurice et à Ceylan. L’Indonésie et surtout la Grenade (Petites Antilles) en sont les plus gros producteurs.

Usages

Noix de muscade © Secrets de plantes

Noix de muscade © Secrets de plantes

L’amande du fruit est la “noix de muscade” et son arille séchée, le “macis”: tous deux sont des épices.
Inconnue des Anciens, la muscade ne semble avoir fait son apparition en Occident qu’au début du moyen âge, importée par les arabes. Toutefois des fragments en auraient été trouvés dans des momies de l’Ancienne Égypte, peut-être employés à des fins d’embaumement.
Aux Indes, la noix de muscade était importée depuis longtemps par les navigateurs malais sous le nom de “noix de Banda”. A chaque étape, droits et taxes augmentant leur prix, à la fin du XIIe siècle, une seule livre de macis était payée à la valeur de trois moutons en Angleterre.

D’abord introduite comme médicament, Platearius la vantait contre les “vents des intestins”. A Venise, la muscade passait pour favoriser les accouchements. L’engouement pour la muscade est si fort que Paulini, en 1704, écrit un ouvrage de 900 pages sur la muscade et la dit propre à guérir 138 maladies distinctes.
Les extraits de noix de muscade constituent un excellent remède contre les problèmes digestifs et rénaux. On les emploie contre les nausées et les flatulences. Elle jouit par ailleurs de vertus anti-asthéniques, anti-diarrhéiques, carminatives et emménagogues. Anti-parasitaire et antibactérienne, elle est enfin aphrodisiaque.

L’huile essentielle de noix de muscade a des propriétés analgésiques, vasodilatatrices, sédatives, apéritives et stomachiques. Elle trouve une application dans le traitement des douleurs articulaires et musculaires et particulièrement des maux de dents.

En cosmétique, l’huile essentielle présente des activités antiseptiques, rubéfiantes et tonifiantes.
Les extraits, ainsi que l’huile essentielle de noix de muscade sont utilisés dans des crèmes de massage pour sportifs, des produits tonifiants pour le corps, des crèmes revitalisantes pour peaux matures et abîmées.

Son emploi culinaire ne porte que sur des quantités mille fois plus faibles.
A la Renaissance, on servait volontiers, à la fin des repas, des noix de muscade confites pour accompagner le thé.

Néanmoins n’en abusez pas, à dose excessive (plus d’une noix entière), la noix de muscade est hallucinogène et peut même être mortelle.

L’huile essentielle de noix de muscade entre dans la composition de parfums pour homme.

Composition chimique et utilisations actuelles

Les semences renferment :
– des glucides : osides (0,5 % de pectine, 30 % d’amidon et des mucilages)
– des protides : 6 % de protéines
– 25 à 40 % de lipides : des triglycérides constitués d’acides gras (72 % d’acide myristique, 14 % d’acide palmitique, 5 % d’acide oléique, 0,4 % d’acide laurique)
– des triterpènes : saponines : dérivés de l’acide oléanolique
– 5 à 16 % d’une huile essentielle principalement constituée de :
. composés phénoliques : phénols (4 à 8 % de myristicine, 0,6 à 3 % de safrol, 0,2 % d’eugénol, isoeugénol, méthyleugénol, déhydrodiisoeugénol, 5 à 7 % d’élémicine)
. terpénoïdes : 88 % de carbures monoterpéniques tels que : camphène, alpha et beta-pinène, sabinène, p-cymène, alpha-thuyène, gamma-terpinène, myrcène, alpha-terpinéol, bornéol, linalol, géraniol, limonène, beta-phellandrène, delta-carène, cis-pipéritol, terpinolène

Utilisations alimentaires
La noix de muscade est employée en Occident et en Orient comme épice et condiment en cuisine, en pâtisserie et en liquoristerie.

Utilisations pharmaceutique
Les extraits de noix de muscade constituent un excellent remède contre les problèmes digestifs et rénaux. L’huile essentielle trouve une application dans le traitement des douleurs articulaires et musculaires.
On emploie aussi les extraits de noix de muscade contre les nausées et les flatulences. L’huile essentielle est particulièrement efficace contre les maux de dents.

Utilisations cosmétiques
L’huile essentielle présente des activités antiseptiques, rubéfiantes et tonifiantes.
Les extraits ainsi que l’huile essentielle de noix de muscade sont utilisés dans des crèmes de massage pour sportifs, des produits tonifiants pour le corps, des crèmes revitalisantes pour peaux matures et abîmées.
L’huile essentielle de noix de muscade entre dans la composition de parfums pour homme.

Folklore

Muscadier

Muscadier

“Myristica fragrans” est formé à partir du grec “myristicos” : odorant, dérivé lui-même de “muridzein” : oindre de parfum ; “fragrans” souligne l’intensité de son odeur.

La noix de muscade est symbole de chance, de santé et de fidélité conjugale.

Brûlée soit pure, soit en mélange, la noix aide à libérer les pouvoirs psychiques, elle entre dans la composition de très nombreux parfums à brûler. Les facultés cérébrales en sont améliorées, l’imagination et la créativité développées et la puissance de travail accrue. Cela sans la contrepartie d’un stress nerveux exagéré.

Un talisman porte-bonheur très populaire consiste en un cordon sur lequel on enfile des noix de muscade en alternance avec des étoiles de badiane et des fèves tonka. Parfois on le porte sur soi, en collier ou en ceinture, le plus souvent on le suspend dans la maison.

De la poudre de noix est incorporée aux diverses cires pour fabriquer des cierges porte bonheur ; de couleur généralement verte, ils sont réservés aux voeux de prospérité. Le cierge est allumé, on fixe la flamme en respirant profondément et en concentrant toute sa pensée sur l’opération financière que l’on souhaite voir se réaliser.

Si vous avez des doutes sur la fidélité de votre conjoint, le remède pour vous tranquilliser l’esprit coûte très exactement le prix d’une noix de muscade. Coupez-la en quatre morceaux d’égale grosseur et enterrez-en un au pied d’un châtaignier. Broyez le deuxième et jetez la poudre du haut d’une falaise par jour de grand vent. Brûlez le troisième et faites bouillir le quatrième dans un demi-litre d’eau de pluie ou de source. Buvez cette décoction et ne quittez plus ce dernier morceau de muscade qui a bouilli. Ayez le constamment sur vous, jour et nuit. Le séducteur ou la séductrice de votre conjoint se découragera vite et abandonnera le terrain.

Recettes

beauté des cheveux

Ingrédients
180 g de sciure de bois,
360 g d’esprit de vin,
60 g d’esprit de romarin,
15 g de teinture de muscade.
Faites macérer quinze jours, filtrez et faites des frictions tous les matins.
C’est la recette même de Lola Montes. La célèbre danseuse la tenait d’un médecin anglais et s’en servait fréquemment.pour prendre soin de sa merveilleuse chevelure.

crosnes à la muscade

Ingrédients
crosnes
gros sel
citron
1 noix de beurre
2 cuillerées de jus gras de poulet
1 muscade (et sa râpe)

Pour nettoyer les crosnes, il suffit de les mettre dans un torchon avec du gros sel et de les frotter des deux mains à travers le torchon, en appuyant bien.
On les lave alors, et on les égoutte.
On les fait blanchir à l’eau bouillante citronnée, pendant 5 minutes, avant de les mettre à cuire à feu doux dans une grosse noix de beurre et 2 cuillerées de jus gras de poulet.
Les saupoudrer d’un peu de muscade râpée avant de servir.

haricots à la noix de muscade

Ingrédients pour 6 personnes
1 kg de haricots à écosser
40 g de graisse d’oie
3 tomates
1/4 de noix de muscade râpée
eau
sel, poivre

Écossez les haricots. Mettez la graisse d’oie dans une casserole et faites-la fondre doucement. Ajoutez les haricots, laissez-les revenir à feu doux pendant 7 à 8 minutes.
Couvrez d’eau puis ajoutez les tomates coupées, le sel, le poivre, la muscade râpée. Maintenez à feu doux pendant 25 à 30 minutes en surveillant la cuisson afin qu’il reste toujours du liquide dans la casserole.
Ce plat accompagne très bien saucisses ou porc grillés.

pâte à tarte salée au macis

Ingrédients
pâte à tarte brisée
1 cuillerée à café rase de macis fleur

Roulez votre pâte à tarte en lui incorporant, comme jadis le cuisinier de Charles V, du macis entier.
Faites une préparation salée (quiche, tourte aux légumes).

purée de chou-fleur

Ingrédients
choux fleur cuit
pomme de terre à purée cuite
muscade
sel
crème

Transformez chou-fleur et pomme de terre en purée crèmée que vous assaisonnerez de sel puis d’une pointe ou deux de couteau de poudre de noix de muscade fraîchement râpée.

emplois de la muscade

La noix de muscade est employée en Occident et en Orient comme épice et condiment en cuisine, en pâtisserie et en liquoristerie.
La muscade se marie fort bien aux côtelettes d’agneau et au gigot.
Pour accommoder les viandes ou les légumes, on râpe de la noix de muscade à la fin de la cuisson. Dans les pays germaniques, c’est une façon d’agrémenter la purée de pomme de terre.
On retrouve muscade et macis dans les formules de vermouths et de liqueurs.

anti-nausée

Quelques lamelles de macis infusées dans l’eau combattent les nausées.
De même de la noix de muscade râpée sur une tartine de n’importe quoi estompe les effets du mal de mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: