Situation dramatique

sculpture en papier mâché de Maryvonne Pellay

sculpture en papier mâché de Maryvonne Pellay

Les 36 situations dramatiques de Georges Polti:

Implorer
Venger proche sur proche
Le sauveur
Obtenir
La vengeance poursuivant le crime
Haines de proches
Se sacrifier à l’idéal

Se sacrifier aux proches

Tout sacrifier à la passion

Devoir sacrifier les siens

En proie
Folie
Traqué

Adultère meurtrier
involontaire crime d’amour

Amours empêchées

Aimer l’ennemi
Audacieuse tentative
Imprudence fatale
Remords

Ambition

Apprendre le déshonneur d’un être aimé

Rivalité de proches
Rivalité d’inégaux

Jalousie erronée
L’énigme
Retrouver
Désastre
Enlèvement
Erreur judiciaire
Perdre les siens

Lutte contre dieu

prenez conscience des ressorts dramatiques

Implorer, sculpture de Maryvonne Pellay

Implorer, sculpture de Maryvonne Pellay

Gozzi soutenait qu’il  ne pouvait y avoir que 36 situations tragiques. Georges Polti a développé l’analyse de ces situations dans son livre Les trente six situations dramatiques.

Le corollaire de la situation dramatique est l’émotion.

Sans situation dramatique, pas d’émotion! Ce qui est certain, c’est que dès qu’une oeuvre cinématographique ou littéraire vous touche, elle est forcément construite autour d’une ou de plusieurs situations dramatiques. Assis au cinéma ou au théâtre, en train de lire un roman, dans la vie quotidienne, recherchez quelle est la situation dramatique.

Dans la situation imprudence fatale, l’imprudence en elle-même n’a aucun intérêt dramatique sauf lorsque le fait de griller le feu rouge entraîne la blessure ou la mort de quelqu’un. Dans la situation adultère, l’adultère en soi n’a rien d’une situation dramatique, ce n’est qu’un aspect du vol et de la trahison. Dans la situation amours empêchées L’amour seul n’est pas une situation dramatique mais les amours empêchées oui.
Par exemple, dans La vie d’Adèle, il y trois situations dramatiques principales. Trouvez-les.

Avez-vous déjà imploré

implorer

implorer – fil de fer préparatoire à la sculpture de Maryvonne Pellay

La première situation dramatique, implorer, est un ressort courant dans la littérature dramatique. Pourquoi implore-t-on? Parce qu’un persécuteur ou une malédiction vous menace. Qui implore-t-on? Le persécuteur lui-même ou une puissance indécise bien réelle pour qu’elle intercède en votre faveur ou bien un ange ou un dieu. On peut également supplier un puissant, un persécuteur, ou un médiateur, non pour soi mais pour des êtres chers.
Il ne faut pas se tromper d’intercesseur lorsqu’on supplie.
Par quoi ou par qui vous sentez-vous persécuté(e).

Choisissez la personne à laquelle vous allez adresser votre supplique et écrivez la.

Exposition de sculptures: les 36 situations dramatiques

Il y a un an environ, j’ai décidé de créer, pour ma prochaine exposition, des sculptures pour évoquer les 36 situations dramatiques de Georges Polti
J’ai été très présomptueuse, j’ai passé plus de six mois à sécher! J’en ai finalement réalisé 24 sur les 36.
J’avais laissé de côté La jalousie erronée puis la solution soudain m’a semblé évidente, il suffisait de présenter un mouchoir! Vive Shakespeare et Lamartine.

La vengeance poursuivant le crime

situation dramatique

La vengeance poursuivant le crime, sculpture de Maryvonne Pellay

“La vengeance est une joie divine, dit l’Arabe; et elle fut celle plus d’une fois, en effet, du Tout-Puissant d’Israël. Les deux poèmes homériques se dénouent chacun par une enivrante vengeance, de même que la légende des Pandavas; pour les Latins et les Espagnols, ce reste le plus satisfaisant spectacle toujours que celui de l’individu capable de se faire justice légitime encore qu’illégale.” (George Polti)
Sauriez-vous substituer le pardon à cette base de l’honneur si un de vos proches est assassiné?
Sauriez-vous aller jusqu’au bout du chemin avec la justice, sa lenteur, sa rigidité et ses erreurs parfois? Sauriez-vous ne pas vous laisser ronger par la douleur et l’impuissance?

 

 

Inventez-vous une légende

situation dramatique

Jouer avec un tigre d’Asie

Nous avons tous menti sur notre passé, la plupart du temps par omission, dans les CV que nous envoyons en les “adaptant” au destinataire.

Il est essentiel de se créer une légende.

Il suffit de lire les articles sur la commémoration de la guerre de 14-18 pour évaluer le fossé entre la légende et la réalité.

Inventez-vous un passé et faites-vous mousser auprès de ceux que vous rencontrez.

construisez cette légende autour d’un situation dramatique.

Parmi les recettes: inventez-vous un ancêtre célèbre dont vous sentez encore l’héritage dans vos veines, un exploit où vous avez risqué courageusement votre vie. Une rencontre prolongée avec une célébrité, inventez tout ce que vous vous êtes dit et ce que vous avez appris sur la célébrité.

Un tigre que vous avez apprivoisé, etc.

Le tout évidemment raconté avec grande modestie…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: