l’Alchémille, stimulante

Alchémille

Alchémille

Botanique

Appelée aussi pied de lion, manteau des dames ou manteau de la Vierge, l’alchémille, de la famille des Rosaceae est utilisée, de manière générale pour stimuler tout l’organisme.

L’alchémille est une plante vivace haute de 20 à 40 cm aux feuilles alternes, rondes, plus ou moins profondément découpée et lobées et aux petites fleurs verdâtres, régulières à 5 sépales, 5 pétales, nombreuses étamines insérées ainsi que les pétales à la gorge du calice.
On la trouve dans les bois frais et clairs, les zones alluviales, les éboulis et les prés humides de presque toute l’Europe.
Très polymorphe, cette plante est aussi appelée « pied de lion » car la forme de ses feuilles rappelle les empreintes de l’animal.

Apprenez à la reconnaître avec la flore

Composition chimique et usages actuels

Alchémille

Alchémille

Les parties aériennes de la plante contiennent :
– des glucides principalement des osides représentés par 1 % de saccharose
– de faibles quantités de lipides principalement des acides gras (acide palmitique et acide stéarique)
– des composés phénoliques constitués par :
. des acides phénoliques : acide salicylique
. des flavonoïdes dont des :
flavones (lutéoline)
flavonols (dérivés de la quercétine)
.  6 à 8 % de tanins (tanin ellagique)
– des terpénoïdes dont :
. des triterpènes : saponines
. des stéroïdes : phytostérol
– des traces d’huile essentielle
– une résine

L’alchémille est réputée pour ses propriétés anti-asthéniques, anti-diarrhéiques, anti-inflammatoires et cicatrisantes. On lui attribue également des vertus dépuratives et diurétiques. De plus, elle a une activité hémostatique, sédative et stomachique.Usages pharmaceutiques
On utilise l’alchémille pour soigner les maladies intestinales, pour combattre le manque d’appétit et pour régulariser les menstruations trop abondantes. Les gynécologues la conseillent également en cas de leucorrhée.
L’alchémille est traditionnellement utilisée en vue de diminuer les sensations de “jambes lourdes” ou les désagréments des hémorroïdes, pour combattre les diarrhées légères. Elle est utilisée pour l’hygiène buccale (bain de bouche).

Usages cosmétiques
L’alchémille est réputée pour ses propriétés régénérantes, tonifiantes, adoucissantes et hydratantes. Du fait de son contenu en tanins, elle a une activité astringente et antiseptique. On lui attribue également des vertus purifiantes et détergentes.
Ses activités variées font de l’alchémille un bon actif recommandé dans de nombreux produits cosmétiques tels que :
– des produits pour le corps et les mains (lotions et crèmes)
– des produits pour le soin du visage (crèmes adoucissantes et émollientes pour peaux abîmées, fatiguées, ternes et stressées, pour les peaux sèches ou mixtes, crèmes anti-acné pour les peaux grasses à tendance acnéique)

Usages traditionnels

La plante entière mais surtout la racine, récoltée après la floraison, est employée pour resserrer les tissus, arrêter ou purifier le sang, faciliter la digestion, aider à éliminer et, de manière générale, stimuler tout l’organisme.
On l’emploie aussi en usage externe comme cicatrisant, résolutif et en collyres contre les conjonctivites.
L’alchémille est la plante dévolue aux soins des femmes et surtout de leur appareil génital : influant sur l’ensemble des glandes, elle soigne douleurs utérines, malaises, hémorragies passives, ballonnements abdominaux et en lotions externes elle calmera le prurit vulvaire.
Est-ce à cette spécificité qu’elle doit les noms de « Manteau de Notre Dame » ou de « Mantelet des dames » ?

Folklore

Alchémille

Alchémille

De l’arabe alkemelieh (alchimie), l’alchémille est la plante des alchimistes. Appelant « eau céleste » le mélange de rosée et de sécrétion de la plante, ils récoltent les gouttes ourlant son pourtour et la perle nichée au creux de sa feuille pour l’utiliser dans leur recherche de la pierre philosophale.
Plante dédiée à la femme, on alla jusqu’à croire qu’elle pourrait réparer les virginités endommagées mais ce n’est que légende!

Recettes

décoction vulnéraire
Ingrédients
30 à 60g d’alchémille par litre d’eau froide
à faire bouillir 5 minutes puis infuser.
À employer tiède en compresses sur les plaies.

infusion antidiarrhéique
Ingrédients
1 cuillerée à soupe d’alchémille
pour un petit bol d’eau bouillante
laissez infuser quelques minutes,
boire tiède 2 à 3 tasses par jour

eau de beauté : rosée d’alchémille
La meilleure eau de beauté est celle qui gît au creux de la feuille d’alchémille. Au bout de chaque nervure perle une goutte, au coeur s’accumule le liquide et cette condensation de l’air qu’est la rosée. Belles levez-vous à l’aurore, débarbouillez votre visage avec cette eau, au besoin roulez-vous nues dans cette rosée.
C’était la recette de jouvence de ce petit général russe qui réussit à vaincre Napoléon.
Les alchimistes recueillaient l’eau de leur herbe préférée, l’alchémille, alors qu’elle sécrète sa rosée au petit matin. Traînant sur l’herbe des prairies des draps de lin ou de fil, ils les tordront sur des bassines pour en extraire le précieux liquide.

Cultiver et récolter l’alchémille
Se cultive dans des
sols frais,
en plein soleil.

Multiplication par semis (réussite très aléatoire) ou division de touffe.
La plante est tout particulièrement attaquée par un champignon : l’oïdium.
On trouvera chez le pépiniériste, plus facilement, une espèce très semblable : alchemilla mollis (aux feuilles moins coriaces).
Bien qu’elle pousse en tous terrains et à toutes les expositions, l’alchémille préfère les terrains frais et humides et une exposition un peu ombragée.
Elle est multipliée par semis ou division des pieds.
La médecine n’emploie que la plante sauvage mais les alchémilles sont très décoratives et dignes des plus belles plate bandes ou rocailles.
Pendant tout l’été on peut cueillir la plante entière fleurie pour la faire sécher rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: