Papaveraceae

Papaveraceae

Papaveraceae

Les 26 genres et environ 250 espèces des Papaveraceae sont essentiellement localisés dans la zone tempérée de l’hémisphère nord. Ce sont des plantes herbacées annuelles ou vivaces, avec quelques arbustes.

Les feuilles présentent une disposition alterne ; elles sont exemptes de stipules et sont dites entières ; elles sont souvent lobées ou profondément découpées.

Grandes et colorées, les fleurs sont solitaires et disposées en cyme ou en racème. Elles sont régulières et bisexuées. Les deux sépales libres sont rapidement caducs à l’ouverture de la fleur. Les pétales sont généralement soudés entre eux au moins à leur base. Ils sont disposés par série de 4, colorés et souvent chiffonnés dans le bourgeon. Les étamines sont organisées en nombreuses rangées. L’appareil reproducteur femelle se compose d’un ovaire à 2 ou plusieurs carpelles soudés, le tout renfermant de nombreux ovules.

Le fruit est une capsule.

Toutes les plantes de cette famille produisent du latex : celui du pavot, incolore, constitue l’opium dont on retire la morphine et la codéine, qui sont des calmants. A partir des graines est fabriquée l’huile d’oeillette.

Certaines Papaveraceae sont utilisées comme plantes ornementales.

Coquelicot et chélidoine sont des membres de cette famille que l’on rencontre dans les prairies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: