Polygonaceae

Polygonaceae

Polygonaceae

Environ 750 espèces dispersaient dans tout le globe.

Plantes herbacées ou un peu ligneuses à la base, et tiges articulées noueuses.

Les unes, comme le sarrasin, l’oseille, la patience, sont alimentaires. Beaucoup renferment de l’acide oxalique, et ont des propriétés toniques ou purgatives, comme la rhubarbe, la bistorte.

D’autres, comme la renouée, nuisent aux cultures que souvent elles infestent. Plusieurs espèces de rumex et de polygonum s’hybrident entre elles quand elles croissent ensemble et leurs produits ont été longtemps regardés comme de bonnes espèces.

Fleurs hermaphrodites, vertes, rouges ou blanches, en faux verticilles, épis, grappes ou panicules, dioïques ou polygames. Périanthe persistant, herbacé ou pétaloïde, à 4-6 divisions libres ou soudées à la base ; 5-8 étamines, insérées à la base du périanthe ou sur un disque hypogyne ; anthères à 2 loges s’ouvrant en longs ; 2-3 styles ou stigmates ; ovaire libre.

Fruit sec, uniloculaire, monosperme, indéhiscent, renfermé entre les divisions du périanthe souvent accrescent; graine dressée dans la loge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: