Tropeolaceae

Tropeolaceae

Tropeolaceae

Proches des Geraniaceae, on reconnaît les Tropeolaceae à leur fruit sans bec, qui s’ouvre en trois quartiers lorsque le fruit est mûr, chaque quartier contenant une graine.

La famille ne contient que le genre Tropaeolum (Capucines) composés d’environ 50 espèces mexicaines, descendant par les montagnes jusqu’en Argentine.

Les capucines que nous connaissons dans les jardins ont été introduites au XVIIIe siècle, elles étaient alors jaunes (T. peltophorum), l’aspect pelleté de leurs feuilles est inhabituel dans la famille.

Les feuilles peuvent être mangées en salade à l’instar des Brassicaceae.

Certaines espèces ont des tubercules comestibles : l’ysano (T. tuberosum) en Bolivie et le mastouche (T. patagonicum) au Chili.

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: