Le code Della Porta

jupiterRien de plus frustrant que de découvrir une missive secrète et de ne pas pouvoir la déchiffrer.

Apprenez à vous servir du code Della Porta sur le site du jeu ‘Ham’Fara, mystère au manoir

Ma clef est le nom de la planète que vous voyez ci-contre…

Décryptez, à l’aide du code Della Porta (alphabet  sur le site de Ham’Fara” et clef donnée par l’image) ,  le nom de l’auteur de la citation suivante : “Un des moyens d’extirper la frustration est sans doute la dérision”

(ACJTCDH DWYFIEG)

Les mûres, ne vous en privez pas

cd30_050

mûres © Secrets de plantes

Ce que nous appelons les mûres, sont le fuit de la ronce.

Rubus fruticosus de la famille des Rosaceae.

C’est un sous-arbrisseau, dont les tiges qui peuvent atteindre 4 mètres de long, sont couchées ou arquées, rougeâtres et munies de nombreux aiguillons. Elles se multiplient par marcottage naturel et forment les “ronciers”. Les feuilles, alternes, composées de 3 à 4 folioles, sont arrondies à elliptiques, épineuses à l’envers de leur nervure médiane, d’un beau vert dessus et cotonneuses dessous. Les fleurs, épanouies de mai à août, sont grandes, blanches ou rosées et disposées à l’extrémité des rameaux. Le fruit comestible est ovoïde. Il est composé de petites drupes noires et luisantes formant une masse charnue.

Le genre Rubus compte une centaine d’espèces dans toutes les régions tempérées et tropicales du globe. Les ronces poussent dans des lieux très variés, allant des bois aux terrains vagues.

Fantasmes

Au sens étymologique, fantasme, vient de fantôme et signifie que, par suite d’un vice de vision, on croit voir des choses qui n’existent pas réellement. Il est intéressant de voir que dans le Larousse du XIXe siècle, l’article sur fantasme ne comporte que trois lignes. Il a fallu l’arrivée de la psychanalyse pour redonner au fantasme la place qui lui est due….

Lorsque l’organisme est privé (soit par suite d’un déficit sensoriel ou d’un déficit de perception) de certains de ses instruments de prise de connaissance du milieu dans lequel il vit, il perd ses moyens d’action sur lui. Le fantasme lui permet d’échapper à ces limites en assurant sa fonction qui, selon la psychanalyse, réside dans la “mise en scène du désir, mise en scène où l’interdit est toujours présent dans la position même du désir”.