Croutons rassis

cygne

cygne

Un car rutilant vient de s’arrêter à l’entrée du parc de Saint-Cloud  . Un troupeau bien moins rutilant de vieux croûtons hors d’âge en descend lentement, souffrant et pépiant. La gardienne du troupeau rappelle tout le monde à l’ordre et annonce le programme de cette belle journée ensoleillée.
Jusqu’à 16 heures, promenade dans le parc.
–  Je vais vous distribuer du pain sec…
Clameur dans les rangs.
-… pour que vous puissiez donner à manger aux poissons rouges des bassins et aux oiseaux.
Trépignement de joie et caquètements, aussitôt réprimés par la duègne.
– 19 h 30, retour à l’hôtel pour se pomponner pour le dîner servi à 20 heures précises.
Approbation silencieuse dans les rangs.
– 22 heures, son et lumière à Montmartre puis exécution des profils en silhouette de ces dames par un artiste.
Minauderies, gloussements, sourires entendus et lubriques.
La duègne distribue le pain sec. Les vieux croutons s’égaient autour des bassins et émiettent le pain en sautillant avec force pépiements «  petit, petit  ». La duègne surveille le niveau du pain.
– Assez fait joujou ici, on va au grand bassin.
Et le troupeau de sautiller en gloussant et en se bousculant jusqu’à l’autre bassin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: