Pont de Coalbrookdale

Très tôt célèbre, ce premier pont métallique a donné son nom au site d’Ironbridge dont la vallée est classée au patrimoine mondial.

Pont de Coalbrookdale

Pont de Coalbrookdale

caractéristiques
pont en fonte – arche unique composée de cinq arcs assemblés
dimensions : 32 m
durée du chantier : 1777-1781
ingénieur: Abraham Darby III
architecte : Thomas Farnolls Pritchard

Plnas du pont de Coalbrookdale

Plnas du pont de Coalbrookdale

C’est à Coalbrookdale que le maître de forges Abraham Darby (1678-1717) parvient à obtenir de la fonte de bonne qualité à partir du coke de charbon de terre en 1709.

Thomas Farnolls Pritchard fait un projet de pont en  1775,  encouragé par les maîtres de forges du Shropshire, John Wilkinson puis Abraham Darby III. Ce dernier prend la direction des opérations en 1777, alors que Pritchard meurt.

Pour financer le pont des actions sont émises – le pont sera à péage jusqu’en 1950 -. Mais le coût atteindra le double des prévisions.

Chantier

détail construction du pont de Coalbrookdale

détail construction du pont de Coalbrookdale

Le pont a 32 m d’ouverture pour 13 m de hauteur. Le tablier, de 8 m de largeur repose sur cinq arcs en fonte, chacun constitué de deux pièces de 22 m de longueur et pesant 2,5 t.

La conception est calquée sur les ponts en bois avec des assemblages par tenons et mortaises, cales, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: