Pont de Tournon

Le pont de Tournon

Le pont de Tournon

Les ponts suspendus précédents utilisaient des cordes puis des chaînes en métal.  Marc Seguin a l’idée de les remplacer par des faisceaux de câbles.

caractéristiques : pont suspendu
dimensions: 2 travées de 85 m
durée du chantier: 1824 – 1825

Le corps des Ponts et Chaussées est hostile à l’empiètement du privé sur le public, d’autant qu’il s’agit de son domaine. Mais la concession d’un pont à péage est finalement accordée aux frères Seguin.Bien qu’ils aient préalablement construit deux passerelles d’essai de 18 m, puis de 30 m, les frères Seguin construisent ce pont “à leurs risques et périls”.

Pour la premlère fois on franchit le Rhône avec un pont possédant une seule pile au milieu d’un fleuve aussi large.

Méfiant à l’égard des fers français, Marc Seguin, aidé de ses quatre frères, a l’idée d’utiliser comme câbles, des faisceaux de fils de fer ligaturés tous les 50 cm environ.

Le chantier innove aussi dans ses fondations avec un usage précoce de béton hydraulique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: