Panse, une conférence

panseExtrait de la conférence au Collège de France de la grande spécialiste de microbiologie qui travaille sur les solutions pour lutter contre la faim dans la monde.

Mesdames, mesdemoiselles messieurs  HON HON HON   je suis heureuse de vous accueillir si nombreux ce soir pour écouter les effets  et les causes d’une grande cause que je défends maintenant depuis plusieurs années HON HON .   Vous avez encore tous présents à l’esprit les horreurs de la dernière famine. Vous savez que la Grande Cause  a été créée pour favoriser toutes les initiatives individuelles  et collectives permettant une valorisation optimale de nos pauvres ressources encore disponibles.  Vous n’êtes pas sans ignorer que les premières solutions , les solutions purement chimiques…HON..les pilules nutritives et autres  ont fait plus de dégâts que la faim elle-même.  Vous savez le nombre de morts subites, de suicides  et de virus incontrôlés qu’elles ont entraînées. Si je viens, comme vous pouvez le voir,  de recevoir la médaille d’or de la Grande Cause: ronce de gueule sur fond azur épis d’or  et de noir sur fond blanc uni, et que  je vous parle ce soir  c’est qu’avec l’ingénieur agronome Marc Avril,  nous avons lutté pour une solution écologique au problème  Nous avons lutté et gagné, je crois  un grand combat pour l’humanité.

Notre solution d’avenir  est la solution de notre futur:  une simple petite opération maintenant bien au point,  permettra à chacun d’assurer sa subsistance en transformant trois fois rien en cent fois plus.  Ça fait beaucoup plus que vous ne pensez!
Voyez cette touffe de ronce:  elle m’assure un copieux repas entier. Elle sera tout à la fois mon steak, mes céréales, mes fruits  et mon lait.
Cette simple petite opération  ne vous coûtera rien, les frais  en sont remboursés par la Grande Cause. C’est,  vous l’avez deviné, tous… une greffe de panse de chameau!
Depuis longtemps  l’ingénieur Marc Avril  s’intéresse de très près à ce qui se passe dans la panse du chameau:  il y a trouvé des bactéries capables de transformer n’importe quels végétaux  en éléments nutritifs de haute valeur. Voilà pourquoi le chameau, ce grand animal  se nourrit de si peu pour d’aussi grands efforts.  Il y a cinq ans déja,  HON HON juste après la première grande famine qui a tué des millions d’individus sains,  HON HON l’ingénieur Marc Avril  m’a demandé si j’acceptais, pour la science,  de me faire greffer une panse de chameau… panse indispensable au travail des courageux microbes.
J’ai bien sûr accepté. La greffe  a très bien pris grâce à une petite   manipulation génétique sans conséquense , HON! HON! et depuis ce jour-là,  je n’ai qu’à me louer de cette merveilleuse solution…
J’ai grignoté tout en vous parlant ,  mon repas du soir  est maintenant terminé,  je n’ai vraiment plus faim.
Si vous avez des questions, je suis à votre disposition pour vous aider à prendre cette décision qui enrichira la Grande Cause  de nouveaux adeptes  et lui fera faire un grand bond dans le futur.
Ma bosse?  euh, mes bosses, elles sont mignonnes mes petites bosses, . Non, c’est vrai  je dois l’avouer,  je ne les avais pas il y a cinq ans,  elles ont poussé petit à petit,  une mauvaise qualité de ronce peut-être…mais elles ne me gênent pas du tout, elles me sont même très utiles…
Quand je fais de longues randonnées, je n’ai pas besoin d’emporter d’eau. HON
Ma façon de parler?  quelle façon de parler?  Je parle aussi bien que vous, non? Vous êtes bien difficiles.
Allez vous faire greffer une panse de dromadaire , comme ça vous n’aurez qu’une bosse!

© Maryvonne Pellay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: