L’antifragilité et ses vertus

Cristal de Emile Gallé © Musée des arts et métiers, l'Album

Cristal de Emile Gallé © Musée des arts et métiers, l’Album

Je ne résiste pas à vous faire partager les vertus de l’antifragilité, définies par Nassim Nicholas Taleb dans son livre Antifragile.

“L’antifragilité dépasse la résistance et la solidité. Ce qui est résistant supporte les chocs” (jusqu’à un certain point). “Ce qui est antifragile s’améliore. Cette qualité est propre à tout ce qui s’est modifié avec le temps.”

Essayez de faire la liste des choses abstraites, concrètes et affectives auxquelles vous tenez et classez-les en trois colonnes: fragiles, robustes et antifragiles (c’est à dire qui s’améliorent sous l’effet du désordre ou des chocs de l’existence).

On a vu émerger récemment la mode du mot résilience, pour essayer de marteler au peuple qu’il peut résister à tout ce que le pouvoir politique ou la nature lui fait supporter. Essayez de remplacer ce mot par antifragilité pour faire émerger des concepts nouveaux plus adaptés aux changements actuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: