Dans la peau d’une institutrice

institutrice

exercice de lecture

Surveiller le travail de l’institutrice

Vous avez (ou non) été confronté(e) à l’apprentissage de la lecture pour vos enfants ou petits enfants. Surveillez-vous les devoirs de vos enfants? Surveillez-vous les énoncés que l’institutrice (ou instituteur) leur donne?

Votre enfant revient de l’école avec sur son cahier le texte reproduit ici.

Quelle est votre réaction?

– Aucune, vous ne voyez pas le problème;

– Vous remarquez que la moitié des mots sont violents et ça vous choque;

– La faute d’orthographe et la mauvaise découpe de syllabe vous sautent aux yeux;

Que décidez-vous de faire?

– Rien;

– Vous demandez un rendez-vous à l’institutrice ou au directeur d’établissement;

– vous changez votre enfant d’école…mais quelle liberté avez-vous pour cela?

– Vous faites du buzz sur le net;

En voyant ce texte, on comprend tout de suite qu’il s’agit de faire différencier aux enfants le e et le é, on veut aussi montrer que le é est la terminaison du passé composé (sans dire son nom à ce stade sans doute). On voit aussi que la première et la moitié de la seconde ligne ne sont que des syllabes. Et là première erreur pep é au lieu de pe pé.

À partir de la moitié de la seconde ligne, il s’agit de mots, ce qu’indique le soulignage. Et là : faute d’orthographe à bouée! Puis sur six mot, trois sont violents : tué, muré, étripé et je ne parle pas du mérou qui est très très méchant…C’est sûr qu’on ne peut pas mettre aimé car ils n’ont sans doute pas encore appris le ai mais si vous jetez un coup d’oeil à la méthode d’apprentissage de ma mère , qui était institutrice, vous verrez qu’on peut trouver de nombreux autres exemples qui contiennent le son é sans diphtongues: élu (petit cours d’éducation civique), étalé, pété (au moins ça les fera rire), vélo, étuve, réparé, tétine, épine (bon d’accord ça pique), dé, numéro etc…

Enfin, ce texte est bien macho : apprendre le passé composé sans parler du féminin avec le e muet (qu’ils ont sûrement déjà appris, c’est une des premières choses que l’on apprend) : réparé, réparée, élu, élue, épelé, épelée, étripé, étripée, etc.

Jusqu’où êtes-vous capable d’aider vos enfants?

institutrice

l’éducation

Vous avez des enfants ou vous avez des amis qui ont des enfants…de tous âges.

Faites le test, matière par matière, classe par classe: où sont vos limites?

Jusqu’à quelle classe pouvez-vous aider efficacement ces enfants et répondre à toutes leurs questions?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: