Face à face, tranches de vie

face à face

© Le commissaire c’est vous

Le face à face et l’interaction de deux personnes

Comment communiquent-elles entre elles pour s’exprimer, pour régler les problèmes quotidiens et organiser leurs stratégies?

On imagine mal tout ce qui se passe lors de l’interaction entre deux personnes. Le déroulement de cette rencontre de deux territoires va dépendre de la profondeur de la relation, de l’intimité des deux personnes,  et du contexte de la rencontre. Toute communication entre deux individus a quelque chose d’une invasion et d’une violation de l’espace de l’autre.

Dès qu’un petit quelque chose dérange, un geste déplacé, une attitude bizarre, un regard gênant, un propos inopportun, pour s’en défaire, les tactiques ne manquent pas : se déplacer, répondre par un geste ou ne pas bouger, changer le ton de la réplique, s’exprimer par une mimique.

Les paramètres de l’interaction

La rencontre en face à face va prendre des tonalités bien différentes en fonction du cadre:

– lieu où elle se déroule (un amphithéâtre vide, un hôpital, un quai de gare, une rue passante, une prison, etc.)

proxémique, c’est à dire de “la façon dont l’homme structure inconsciemment son micro-espace: la distance entre les hommes dans la conduite de l’interaction quotidiennes, l’organisation de l’espace dans les maisons et l’arrangement des villes.” (E.T. Hall). Êtes-vous dans un ascenseur, dans un lit, sur une plage?

– temporalité (nuit, juste avant de prendre un train, avant des élections, etc.)

– finalité (agrément, relation professionnelle, politesse)

– public (seul à seul, devant un public neutre de passants, devant un auditoire).

En fonction du partenaire:

– apparence

– relations (hiérarchiques, professionnelles, affectives)

– objectif (plaire, convaincre, impressionner, etc.)

L’interaction en face à face et la profondeur des relations

Imaginez que vous ne fumez pas ou que vous venez d’arrêter de fumer et demandez une cigarette à un passant quelconque, à une passante quelconque, à un policier, dans une boulangerie, dans un bureau de tabac quelconque, dans votre café habituel, à un collègue, à un collègue ami, à un intime.

Observez les différences de réactions.

La première minute d’interaction entre deux personnes est très significative: si elles ne se connaissent pas elles éviteront au maximum de croiser leurs regards.

Quelques séquences instructives

– Vous allez dans une bibliothèque pratiquement vide et vous vous asseyez justement à côté de la seule personne assis, en train de travailler. que se passe-t-il?

– Vous avisez deux personnes qui discutent dans un couloir étroit, vous passez entre les deux, coupant leur interaction.

– Vous êtes dans un lieu public ou dans un lieu où la proxémie est importante (ascenseur ou métro). Vous essayez de toucher un inconnu ou de monter dans un wagon après vous être aspergé (e) de purin, d’interviewer une personne manifestement très pressée, de déposer des déchets dans un lieu public, de lire une lettre par-dessus l’épaule d’un inconnu, de regarder un point précis sur l’autre (un bouton par exemple) de façon insistante. Que se passe-t-il?

Les causes de l’échec de la communication en face à face sont multiples.

Vous face aux autres: avec quoi frimez-vous?

face à face

Affiche du Salon du goût français par Claro – 1921

Peut-être êtes-vous de ceux qui ne friment pas…ou qui disent qu’ils ne friment pas.

Définition de la frime : “démonstration qui n’est que pour l’apparence, chose qui n’a rien de sérieux”.

Mais n’avons-nous pas besoin de signifier ce que nous voulons que les autres retiennent de nous? Certains friment avec une apparence sérieuse et austère qui ne correspond pas réellement à leur nature profonde. Certains cachent leur vraie nature derrière une épaisse fumée de frivolités tapageuses mais pour d’autres la frivolité est une stratégie.
Notez tout ce que vous donnez ostensiblement et volontairement à voir aux autres, uniquement pour soigner votre apparence.

Parmi tous ces ingrédients faites la liste de ce à quoi vous ne tenez pas et qui est réellement de la frime et ce à quoi vous tenez et que plus subtilement vous savez utiliser pour frimer. Belle voiture, belle montre, décoration intérieure, compagne ou compagnon remarquable, voyages dans des pays “où l’homme n’a jamais mis les pieds”, etc., la liste est infinie.

Vous pouvez aimer les très belles montres, mais les plus chères sont souvent discrètes, si vous ne vous en vantez pas, très peu de personnes remarqueront que vous portez une montre exceptionnellement chère.

Toute la différence est là: donner à voir ou non.

Comment réagissez-vous à l’insulte verbale violente?

face à face

Les échanges d’insultes violentes entre deux ténors de la presse du XIXe siècle: Rochefort et Séverine

Quelles sont les genres d’insultes qui vous touchent le plus: insultes à votre physique, à votre caractère ou à votre intelligence?
Comment réagissez-vous à l’insulte:
– vous renchérissez verbalement en faisant monter le ton?
– vous fuyez, ne répondez pas et traitez l’agresseur par un profond mépris?
– vous allez porter plainte pour outrage et calomnie?
– vous engagez quelqu’un pour faire peur à celui qui vous a insulté?
Exemple du niveau d’insulte : quelqu’un vous dit que vous allez mourir et qu’il sera heureux de vous voir crever.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: