Quelques recettes contre l’alcoolisme et l’ébriété

chêne

chêne

Pour aider la désintoxication

Lorsqu’on a pris la décision de réduire sa consommation d’alcool, préparer une décoction de feuilles de chêne:
2 poignées pour 1/4 litre d’eau.
Faire réduire de moitié lentement puis laisser infuser 10 minutes.
Ajouter une cuillerée à soupe dans tous les vins ou alcools que l’on veut consommer.

Proche de la cirrhose

La cure de chou
Commencer cette cure par 300g à 400g de chou (dont moitié crue, l’autre cuite) pendant 10 à 20 jours.
Employez le chou sous toutes les formes au cours de la journée. Ajoutez-le à vos autres aliments.
Vous pourrez ainsi consommer du chou blanc, vert, rouge, dit “de Bruxelles” et broccolis
en jus cru
en jus de chou lactofermenté (choucroute)
cru en salade
salade de chou lactofermenté (choucroute crue)
chou cuit
choucroute.

Souvent, dès le 10e jour, les oedèmes auront disparu.

Utiliser la boisson de l’alcoolique

Faire macérer de l’asaret d’Europe dans l’alcool que vous consommez en trop grande quantité, l’eau de vie ou le vin.

Contre l’ébriété

Le pamplemousse élimine les toxines du vin et des alcools.
En cas d’ivresse légère, en mangeant un ou deux pamplemousses, vous ferez disparaître les effets de l’alcool.

7 comments for “Quelques recettes contre l’alcoolisme et l’ébriété

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.