Pont de Brooklyn

Le pont de Brooklyn

Le pont de Brooklyn

Dès 1847, John A. Roebling, fraîchement émigré aux Etats-Unis, propose de réunir les deux villes alors distinctes, Brooklyn et New-York.

caractéristiques : pont suspendu et à haubans
dimensions : 487 m
durée du chantier : 1867 – 1883
ingénieurs : John A. Roebling et Washington Roebling

Pont de Brooklyn

Pont de Brooklyn

Le projet paraît irréalisable, mais après les succès du Niagara et de Cincinnati, il est adopté en 1867. Il y a 487 m à franchir.

Dès le début du chantier, Roebling a le pied broyé et meurt du tétanos. Son fils Washington est nommé à sa succession.

Inauguré en mai 1883, il est devenu l’image même de New-York, de son audace : le pont de Cincinnati ne faisait que 322 m. Il détînit le record du monde jusqu’en 1903.

Les pylônes de granit de 85 m de hauteur sont élevés sur des caissons à air comprimé de 31 m x 52 m.

Les câbles, construits sur place, ont 1090 m de longueur, 40 cm de diamètre, et sont composés de 5 450 fils d’acier galvanisé, plus résistant que le fer, ce qui permet de réduire le poids.

Chantier du pont de Brooklyn

Chantier du pont de Brooklyn

Autre innovation, le tablier est, lui aussi, en acier. Comme à Niagara, il est à la fois suspendu aux câbles et supporté par des haubans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.