Le Jojoba

Jojoba © Secrets de plantes

Jojoba © Secrets de plantes

Botanique

le jojoba, ou Simmondsia sinensis, de la famille des Buxaceae, pousse dans les zones semi-désertiques du nord du Mexique, du sud de l’Arizona et de la Californie. Il est cultivé en Amérique du sud, en Israël et expérimentalement dans quelques zones du continent africain.
Le jojoba est un buisson du désert à petites feuilles dures.

Plante dioïque à feuilles bleu-vert munies d’une cuticule épaisse.
Les fleurs mâles sont jaunes, les petites fleurs femelles vertes. Fruit semblable à une olive : il se fend pour libérer de 1 à 5
graines brunes.

Usages

Les indiens de Californie s’en servaient pour lutter contre le cancer. Ils mangeaient les graines de jojoba, très riches en protéines.
Les indiens du Mexique buvaient une préparation à base de jojoba en cas de refroidissements et pour faciliter l’accouchement.
Ils s’en servaient également comme fortifiant des cheveux.
La graine de jojoba renferme jusqu’à 60% d’huile.
La vertu essentielle du jojoba est de préserver la douceur de la peau.

Composition chimique et usages actuels

Jojoba

Jojoba

La semence renferme :
– 60 % d’une huile composée :
. d’un mélange de cérides constitué d’esters associant un acide gras à longue chaîne carbonée (C18-C20-C22) avec une double liaison et un alcool composé également de nombreux atomes de carbone (C20-C22-C24) comportant aussi une double liaison ; les principaux étant l’eicosénoate d’eicosénol et de docosénol
. 0,6 % d’acides gras, 1 % d’alcools gras et 0,3 % de triglycérides
Le jojoba est principalement employé pour ses vertus anti-asthéniques et cicatrisantes.

Usages pharmaceutiques
Le jojoba est utilisé comme support ou pour l’enrobage de préparations dermatologiques (médicaments destinés aux eczémas, à l’acné et aux états pelliculaires).

Usages cosmétiques
L’huile de jojoba est utilisée pour ses remarquables qualités émollientes, régénérantes, restructurantes et tonifiantes. Dans les produits capillaires, ces propriétés facilitent le démêlage et redonnent brillance et douceur aux cheveux.
L’huile joue un rôle de conditionneur cutané et conditionneur capillaire. Elle participe à l’élaboration de la phase grasse. C’est aussi un excellent stimulant capillaire.
L’huile entre dans un large éventail de produits tels que :
– des produits capillaires destinés aux cheveux normaux, permanentés, teints mais aussi pour les cheveux gris et blancs, abîmés et fragiles
– des produits d’hygiène corporelle (laits et huiles de massage)
– des produits nourrissants pour les mains
– des produits de soin du visage, notamment pour le contour des yeux et particulièrement ciblés pour les peaux sèches, abîmées, fatiguées et ternes et pour la peau des bébés
– des rouge à lèvres et des baumes réparateurs

Folklore

Le nom de “jojoba” dérive de son ancien nom mexicain de “chohobba” .
Une boisson à base de cette plante procurait  des visions divinatoires, à savoir si la récolte serait bonne, si le chef vivrait encore longtemps, si la guerre serait gagnée etc.. Après avoir ingéré par le nez un peu de breuvage, la personne qui servait de medium devenait furieuse. Des hallucinations avec perte de connaissance s’ensuivaient. La personne s’asseyait alors et les yeux tournés au ciel, prononçait des mots inintelligibles. Plus tard, seuls ses proches avaient droit au récit agité du conseil des idoles invoquées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: