Élections, parier, anticiper

élections

L’important c’est de participer, dessin de Jérôme Lefranc

Six mois avant les élections

réunissez vos amis autour d’un bon repas et pariez:

– qui seront les deux candidats au second tour

– qui sera le Président de la République.

N’oubliez pas :

– de noter tous les paris ( c’est fou le nombre de personnes qui sont de mauvaise foi après la publication des résultats! Ce petit jeu permet donc aussi de tester ses amis.)

– de bien définir les enjeux des paris (en prenant garde que tous les participants puissent les honorer sans que cela leur pose de problèmes financiers (on ne joue jamais au poker à une table où les disparités de fortune sont trop grandes!).

J’espère toujours que les candidats extrémistes et populistes ne seront pas au second tour, sinon cela donnerait raison à la méfiance envers le suffrage universel qui a duré plus d’un siècle: le peuple est trop con pour voter!

En effet, le premier président de la république élu au suffrage universel fut Louis Napoléon Bonaparte qui, très vite, s’autoproclamait empereur. Il faudra attendre 1965 pour que le président de la république soit de nouveau élu au suffrage universel…et ce fut un général, encore de quoi se méfier!

Peut-être faut-il être rassurés lorsqu’il n’y a pas d’icônes dans les élections!

Suffrage universel

Suffrage universel

En ressortant toutes les feuilles de paris, je peux confirmer que six mois avant, rien n’est jamais joué et que peu des participants à ces pronostics gagnent.

Testez ce jeu convivial et citoyen.

Convivial car il donne une occasion de se réunir entre amis, plusieurs fois : pour le pari et ensuite pour que les perdants régalent les gagnants. Tous les enjeux sont permis du moment qu’ils sont agréables à tous.

Citoyen car il permet à chacun de développer ses arguments et de se demander si son pari reflète une bonne analyse politique ou bien ce qu’il souhaite voir se produire ou ne pas se produire (un pari conjurateur de mauvais sort!).

N’oublions pas que nous sommes des privilégiés de pouvoir voter librement.

 

Elections européennes

élections

Dessin de Jérôme Lefranc

L’Europe est notre avenir, notre chance, notre culture (il suffit de regarder l’empire romain). Même si le parlement européen n’a pas encore le pouvoir qu’il devrait, il en a et il faut aller voter pour des candidats pro-européens et qui font acte de présence au parlement par pour des anti-européens qui n’y mettront pas les pieds ou pour des vedettes qui n’y mettront pas plus les pieds.

Un étranger pour redresser la France?

Si vous aviez la possibilité de voter pour un homme politique étranger (comme on fait venir des dirigeants ou des professeurs d’université étrangers dans une entreprise ou dans des écoles d’ingénieurs) pour qu’il vienne pendant un an pour redresser la France, lequel choisiriez-vous?
Un Allemand qui travaille moitié en France, moitié en Allemagne me racontait sur un marché au fleurs qu’Angela Merkel en six mois ferait de la France un pays florissant et dynamique.

Valls354

dessin de Jérôme Lefranc

Un Américain, spécialiste des grands travaux, marié à une française me disait qu’il suffirait de stopper les allocations chômage au bout de six mois pour que l’économie de la France soit l’une des plus florissantes du monde…
Que voulons-nous?

 

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: