La véronique officinale ou le voile de sainte Véronique

Véronique - © Secrets de plantes

Véronique – © Secrets de plantes

La véronique officinale ou thé d’Europe ou herbe aux ladres, Veronica officinalis de la famille des Scrofulariaceae, est peu ramifiée et un peu ligneuse, sa tige est couchée puis se redresse à son extrémité. Elle porte des feuilles opposées, ovales, finement dentées, velues et d’un vert grisâtre voire noirâtre. Ses grappes de fleurs se présentent en épis assez serrés à l’axe des feuilles supérieures.

Chaque fleur présente 4 pétales arrondis bleu tendre, soudés en tube très court par leur base, sur lesquels 2 étamines blanches saillent comme 2 petits yeux. Le fruit, comme celui des autres véroniques, est une capsule aplatie en forme de coeur.

La véronique officinale, appelée encore thé d’Europe, est une petite fleur bleue vivace que l’on rencontre au bord des chemins, sur les talus, dans les clairières, les coupes de bois, ou mêlée à la bruyère. Sa répartition s’étend à toute l’Europe (sauf en zone littorale méditerranéenne), à l’Asie occidentale et à l’Amérique du nord, mais toujours à une altitude inférieure à 1 000 m.

Usages

Véronique

Véronique

A la fois amères et aromatiques, ses sommités fleuries sont médicinales.
Les médecins botanistes allemands du XVIe s. la considéraient comme une panacée, alors qu’elle fut assez inusitée dans l’Antiquité et au moyen âge.
La véronique possède des propriétés anti-diarrhéiques. Elle est également réputée expectorante, stomachique et apéritive.La véronique est efficace dans le traitement des crampes d’estomac et des maux de tête. Elle est particulièrement recommandée dans les affections des voies respiratoires (toux sèche, asthme…).
Elle bénéficie par ailleurs de vertus cicatrisantes et anti-inflammatoires.
Son suc frais est utile pour combattre la goutte et les rhumatismes.
Il est également employé par voie externe pour apaiser les problèmes cutanés chroniques.
Les infusés de véronique sont conseillés pour soulager le yeux irrités et fatigués.
En cosmétique, on recommande les extraits de véronique pour leurs propriétés astringentes, adoucissantes et hydratantes.

Composition chimique et usages actuels

Les sommités fleuries contiennent :
– des glucides : oses (mannitol) et osides (gomme)
– des protides, particulièrement des enzymes (diastase)
– des acides organiques : acide citrique, acide lactique, acide malique, acide tartrique
– des composés phénoliques représentés par :
. des acides phénoliques : acide caféique, acide chlorogénique
. des flavonoïdes de type flavones : lutéoline
. des tanins
– des terpénoïdes parmi lesquels :
. 0,5 à 1 % d’iridoïdes (aucuboside, catalpol, véronicoside, verproside, ladroside)
. des triterpènes : saponines et stéroïdes (sitostérol)
– des alcaloïdes
– une huile essentielle
La véronique possède des propriétés anti-diarrhéiques. Elle est également réputée expectorante.
Elle bénéficie par ailleurs de vertus cicatrisantes et anti-inflammatoires.
Elle est enfin stomachique et apéritive.

Usages pharmaceutiques
La véronique est efficace dans le traitement des crampes d’estomac et des maux de tête. Elle est particulièrement recommandée dans les affections des voies respiratoires (toux sèche, asthme…).
Le suc frais est utile pour combattre la goutte et les rhumatismes. Il est également employé par voie externe pour apaiser les problèmes cutanés chroniques.
Les infusés de véronique sont conseillés pour soulager le yeux irrités et fatigués.

Usages cosmétiques
On recommande les extraits de véronique pour leurs propriétés astringentes, adoucissantes et hydratantes.
Ils trouvent une application dans :

– des shampooings pour cheveux normaux ou gras
– des crèmes hydratantes pour le contour des yeux
– des produits pour le corps
– des crèmes pour les mains
– des soins pour la peau des bébés
– des crèmes astringentes pour peaux grasses
– des soins hydratants pour peaux sèches, abîmées et fragiles

Folklore

Le nom de la véronique est attribué à la comparaison que l’on fait de l’aspect de sa corolle avec le voile dont sainte Véronique essuya le visage de Jésus et qui en garda l’empreinte. Sur la fleur de véronique, on reconnaît parfois le dessin d’un visage dont les 2 anthères sont les yeux. La véronique est également appelée “bonne-femme”, par allusion à la forme d’un gentil minois féminin qu’elle pourrait évoquer.
Offerte, la véronique peut signifier “je vous offre mon coeur” aussi bien que “sainteté et fidélité”.

Recettes

Tisane

30g par litre d’eau, infuser 3 minutes, prendre, par jour, 1 tasse après chacun des trois repas.

Décoction

50 g de plante fleurie par litre d’eau
Lavage des ulcères et des dartres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: