Se chauffer la voix

le larynx et les cordes vocales

le larynx et les cordes vocales

Chauffez-vous la voix le matin

Que vous soyez comédien, chanteur, homme politique, présentateur, gardien de prison, bateleur ou simple citoyen, essayez pendant une semaine de vous chauffer la voix le matin, vous verrez à quel point vous vous sentez bien pour parler. Cela vous évitera des irritations de la gorge si vous exercez un métier qui vous demande de parler beaucoup. Ça vous prendra de une à trois minutes par jour, vous pouvez le faire dans votre douche et même dans le métro sans qu’on vous prenne pour un(e) dingue.

1 – Masser le larynx

Contracter le fond de sa gorge exactement comme si on voulait prononcer un Q. En gardant bien cette position fermée de votre larynx, montez et descendez votre glotte, une vingtaine de fois, sans respirer. Reprendre de l’air, se remettre en position et recommencer trois fois (mettez la main sur votre glotte pour vérifier que vous la bougez bien).

Cela, vous pouvez le faire partout sans gêner qui que ce soit. Cet exercice est un excellent massage de vos cordes vocales.

Vous verrez que votre voix sortira bien mieux.

Cet exercice ne fait aucun bruit, vous pouvez même le faire dans le métro.

2 – Chauffer le larynx

Bouche fermée, toujours en position de prononcer un Q, que vous réfrénez, glotte le plus basse possible et bouche fermée faire des arpèges – aller et retour sur la note du départ- en commençant par la note la plus grave que vous pouvez atteindre, puis continuer avec la note suivante (do-mi-sol-do-sol-mi-do, puis idem sur ré, mi, etc.). Vous constaterez que si vous abaissez la glotte juste avant de passer à la note suivante, le passage se fait automatiquement. Comme vous êtes bouche fermée, et que de plus votre arrière gorge est fermée en position de prononcer un Q, vous ne faites pratiquement pas de bruit. Vous pouvez faire ça en voiture, dans votre douche.

3 – Chauffer et éclaircir

Chantez “O”, bouche fermée, glotte baissée sur la note la plus grave que vous pouvez, puis ouvrez la bouche et levez la glotte, brusquement (comme un avion qui lâche les freins pour décoller) pour propulser le O la plus aigü que vous pouvez atteindre. Recommencer en prolongeant le plus possible la note haute.

Si vous avez bien chauffé votre larynx avant, vous verrez comme le son sort clair et fort.

Avec ces exercices simples que l’on peut pratiquer n’importe où, vous n’aurez plus jamais de maux de gorge lorsqu’on vous aurez à parler longtemps et fort et surtout, vous verrez que vous pourrez vous passer de micro dans de grandes salles (moyennant quelques exercices de projection de voix supplémentaires).

N’oubliez pas de chanter

chauffer la voix

chanteur d’opéra

Après vous êtes levé(e), chauffez-vous la voix puis chantez, sous votre douche, en préparant votre petit déjeuner. Chantez juste ou chantez faux, mais chantez.

Essayez pendant une semaine, vous ne pourrez plus vous en passer.

 

La voix se chauffe et se travaille

Elle se travaille en elle même sans changer ni de rythme ni de projection, cela permet de renforcer votre médium.

– Lorsqu’on vous parlez  en public, dites une première phrase  comme le sujet de votre intervention ou de votre cours pour vous permettre  de placer votre voix et de sonder l’acoustique de la salle afin de rectifier.

– Votre voix est bien posée si elle ne change pas lorsque vous vous bouchez le nez.

– Si vous avez mal à la gorge, parlez un ton plus haut.

– Pour vérifier si vous avez une bonne respiration et une bonne santé nerveuse, dites la même phrase normalement, assis, puis debout puis enfin debout en portant une chaise à bout de bras ce qui vous fait dépenser de l’énergie. Votre voix ne doit pas bouger entre les trois situations. Si elle part dans les aigus, c’est que vous ne contrôlez pas bien votre respiration.

– Les nuances dans la voix sont comme des couleurs : elles servent à jouer dans les incises, les exclamations ou les inversions. Mais si vous ne parlez qu’avec des nuances sans arrêt, vous donnez l’impression d’un tableau barbouillé, vous ne mettez pas en valeur l’important et votre texte sonne faux.

– Lorsque vous voulez freiner votre voix, faites-le en serrant la gorge, comme si vous vouliez dire “Q”, et non en serrant les mâchoires. Vous gagnez en émotion.

– Si vous avez à jouer de dos, projetez la voix en l’air, vers le haut.

– Pour placer des interjections et des exclamations, ménagez un temps de blocage de la respiration avant de les lancer.

Ensuite, n’oubliez pas de chauffer votre voix.

3 comments for “Se chauffer la voix

  1. Eddy45
    20 mai 2019 at 10:48

    “…quelques exercices de projection de voix que je vous dévoilerai une prochaine fois (2011)” : les années passent… votre promesse tient-elle encore ?

  2. 20 mai 2019 at 15:58

    Bonjour, bonne remarque, c’est vrai que j’avais mis l’essentiel du cours de théâtre en ligne… Alors, oui promis dans quelques jours, je renouvelle mes articles d’accueil et j’y mettrai les compléments sur la voix…J’attendais un peu qu’on me les demande, mais bizarrement depuis 2011 je n’avais pas une grosse fréquentation sur mes articles théâtre, donc j’avais arrêté de les mettre en ligne, mais depuis quelque mois, j’ai des visiteurs assidus donc je vais m’y remettre…

  3. 20 mai 2019 at 16:52

    j’ai vérifié : en fait j’avais déjà mis les exercices dans un précédent articles : https://mieux-se-connaitre.com/2010/06/cours-dart-dramatique-un-peu-de-technique/ J’ai rajouté le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: