Aurone mâle

Aurone mâle

Aurone mâle

L’aurone mâle ou armoise citronnelle, Artemisia abrotanum L., de la famille des Asteraceae, est un sous arbrisseau méditerranéen qui pousse en bordure des vignes. Cette plante, échappée des cultures, est inconnue à l’état sauvage. Ses feuilles vertes, en lanières, sont glabres et grisâtres au revers. En fin d’été, des fleurs jaunes, petites, tubulaires, s’ouvrent disposées en grappes menues tout au long de ses rameaux. Son fruit est un akène.
Une odeur, évoquant le citron et l’absinthe, caractérise l’aurone, aussi appelée “citronnelle”, comme toute plante à senteur citronnée et aussi “herbe royale”.

Usages

On en utilise les feuilles, les sommités fleuries, les graines.
Elle est déjà recommandée dans les recettes du haut moyen âge contre toutes sortes de maux: toux, empoisonnement mercuriel, piqûres d’insectes, morsures de serpents et aussi maux de tête, vertiges, délires furieux de la possession(!),sans oublier les maux d’estomac, les tumeurs et la goutte.
En macération dans du vin, elle arrête les fièvres.

Extérieurement, elle a été employée contre les maladies du cuir chevelu, la teigne en particulier : la chute des cheveux était stoppée par une huile  ayant contenue des sommités fleuries d’aurone mâle, cette même composition aurait accéléré la pousse de la barbe.
Aujourd’hui, quasi inconnue en France, elle est restée populaire en Europe orientale avec des propriétés et des usages de tonique amer analogues à ceux de l’absinthe, d’une efficacité moindre mais d’une saveur beaucoup plus agréable.

Folklore

Cette plante, très estimée en Europe dès le IXe siècle, fut autrefois cultivée dans tous les jardins comme plante médicinale et aromatique. Mais, dès la Renaissance, elle n’est plus guère qu’un succédané de l’absinthe  au goût agréable.

L’aurone mâle, ou “armoise des jardins”, était une des herbes de l’armoire de nos grands mères qui ne manquaient pas d’en placer des rameaux dans les vêtements à parfumer et à protéger des mites   ce qui lui valut la dénomination de “garde robe”.

Recettes

infusion apéritive

Ingrédients
15 à 30 g de feuilles d’aurône
1 litre d’eau bouillante

à prendre avant les repas
2 tasses par jour

Infusion vermifuge

Ingrédients
5g de semences d’aurône
1 tasse d’eau bouillante

infusion vermifuge,
à prendre le matin à jeun
3 jours de suite

Décoction

Ingrédients
60 à 80g d’aurône
1 litre d’eau
2 cuillerées à soupe de sel marin

en déccotion : bouillir 2 minutes, infuser et lorsque c’est tiède l’appliquer en compresses sur les oedèmes.

Liqueur d’aurone

Ingrédients
feuilles d’aurône mâle
alcool de fruit
sirop de canne

En faire une liqueur en laissant macérer la plante dans l’alcool pendant au moins huit jours et en ajoutant le sucre selon votre goût.

C’est très bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: