Le bouillon blanc

Bouillon blanc ou molène © Secrets de plantes

Bouillon blanc ou molène © Secrets de plantes

Le bouillon blanc ou molène ou herbe de Saint Fiacre, ou cierge de Notre Dame, Verbascum thapsus L ou Verbascum phlomoides, plante européenne de la famille des Scrofuliaceae, aime les chemins, les bords des talus, les terres riches en azote et ensoleillées. Elle ne tolère pas le froid et l’humidité. On la trouve jusqu’à 1 500m.

Au coeur de l’été, elle surgit dans nos campagnes.
Pouvant atteindre 2 mètres de hauteur, une tige florale épaisse et raide portant un flamboyant épi de fleurs du plus beau jaune : c’est le bouillon blanc. L’année précédente, ce n’était qu’une grosse rosette de feuilles laineuses et vert de gris. La plante fleurie dégage une odeur de miel.
Il existe en France une quinzaine de molènes dont les propriétés sont similaires.

Usages

Plante médicinale employée depuis l’Antiquité sous le nom de “phlomis”, elle ne prend le nom de “bouillon blanc”qu’au XVIe siècle.
On emploie en frais sa racine et ses fleurs, en sec ses feuilles et ses fleurs. Ces dernières sont difficiles à sécher et à conserver : on reconnait leur bon conditionnement à leur intense couleur jaune une fois sèches.
La médecine populaire emploie les fleurs de cette plante émolliente et sédative, en §infusions§ pectorales pour calmer la toux des enfants et des vieillards asthmatiques. Sainte Hildegarde  indique également les fleurs contre l’enrouement, mais cette infusion doit être filtrée pour éliminer des poils irritants.
Extérieurement, une décoction de bouillon blanc prise en lavement adoucit les diarrhées douloureuses.
Les cataplasmes de feuilles de molène cuites dans du lait calment les inflammations cutanées et les hémorroïdes, font mûrir les abcès et les panaris.
Ecrasez des feuilles fraîches et appliquez ce cataplasme sur des ulcères légers de la peau.

Composition chimique et usages actuels

Les fleurs contiennent :
– des glucides et particulièrement :
. des oses : fructose (11 %) et glucose
. des osides tels que des mucilages (3 %)
– des lipides, essentiellement des acides gras
– des composés phénoliques représentés par :
. des acides phénoliques (acide caféique, acide férulique, acide protocatéchique, verbascoside)
. 1,5 à 4 % de flavonoïdes représentés par des flavones (apigénine, lutéoline) et des flavonols (kaempférol, rutine) et des flavanones (hespéridine)
. des tanins
– des terpénoïdes dont :
. des iridoïdes (aucuboside, catalpol, harpagoside et harpagide)
. des triterpènes : saponines (verbascosaponines), stéroïdes (phytostérol)
. des caroténoïdes (crocétine)
– des alcaloïdes
– des pigments jaunes (xanthophylles)
– des traces d’huile essentielle
Le bouillon blanc possède des propriétés anti-rhumatismales car il est à la fois analgésique et anti-inflammatoire.
Par voie interne la plante est également diurétique, sudorifique et sédative. On lui reconnaît aussi une activité anti-diarrhéique.
La plante est un décongestionnant respiratoire réputé, elle est antitussive et expectorante.
En usage local les fleurs sont anti-prurigineuses et cicatrisantes.

Usages pharmaceutiques

Le bouillon blanc est traditionnellement utilisé dans le traitement symptomatique des pathologies inflammatoires ORL et bronchopulmonaires (toux, maux de gorge et enrouements passagers). Il est aussi employé pour soulager les douleurs abdominales d’origine digestive.

Usages cosmétiques

Le bouillon blanc est doté de vertus adoucissantes et hydratantes. On lui attribue par ailleurs des activités régénérantes et tonifiantes.
Ces propriétés font du bouillon blanc un actif recommandé dans :
– les produits capillaires pour cheveux abîmés et fragiles
– les produits pour le corps et les mains
– les produits pour le soin du visage pour tous types de peaux
– les produits de massage conçus pour les pieds et les jambes lourdes

Folklore

La molène était consacrée à Zeus. Symbole de la force, du courage et de la divination amoureuse, elle protégeait les maisons et les troupeaux. A la Saint Jean, ces derniers devaient passer au travers de la fumée dégagée par la combustion des feuilles et, dans les étables, on en gardait des morceaux calcinés ou on pendait la plante la tête en bas.
Lors des processions à la Vierge qui se déroulaient en fin d’été, la tige fleurie desséchée de la molène était trempée dans l’huile ou le suif pour servir de flambeau, d’où son nom de “cierge de Notre Dame”.

Recettes

Sirop contre la toux

Ingrédients
1 bol  plein de fleurs de bouillon blanc
1 litre d’eau bouillante
1kg de sucre par litre de jus de macération

Lavez et faites sécher des fleurs de bouillon blanc. Mettez-les dans un saladier dans lequel vous verserez de l’eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes.
Passez l’infusion, ajouter le sucre équivalent à l’eau recueillie.
Faites bouillir 10 minutes en écumant.
Embouteillez à froid.

Contre engelures et gerçures

Ingrédients
lait
fleurs de bouillon blanc

Baignez les mains dans une infusion de bouillon blanc au lait pour guérir en quelques jours engelures et gerçures.

Contre les dartres

Les feuilles (fraîches de préférence) seront cuites dans du lait (pendant quelques minutes seulement) et utilisées en cataplasmes dans une petite mousseline, contre les dartres.

Bain de siège anti-hémorroïdes

On fait bouillir des feuilles de bouillon blanc dans du lait afin de fabriquer des cataplasmes pour faire mûrir les abcès et les furoncles.

Liqueur de bouillon blanc

Ingrédients
1 litre d’eau de vie
fleurs fraîches de bouillon blanc
400g de sucre pour
1 litre d’eau

Dans un bocal d’un litre, verser 1 litre de bonne eau de vie. Cueillir les fleurs de bouillon blanc et ajouter les jusqu’à ce qu’on ne puisse plus en mettre dans le bocal. Ajoutez votre cueillette de chaque matin. Le bocal rempli, il faut que l’eau de vie remonte du fond du bocal pour bien imprégner les fleurs. Laissez macérer 3 semaines.
Filtrez sur une toile fine.
Faites un sirop avec 400 g de sucre pour 1 litre d’eau ou achetez un sirop de canne tout fait.
Ajoutez le sirop refroidi au liquide. Mettez en bouteille.

Cette liqueur demande beaucoup de patience, elle se fait lentement et elle a necessité beaucoup de cueillettes mais c’est de l’or.

Alléger un fardeau porté sur le front

Ceux qui portaient des fardeaux avec un foulard reliant la charge à leur front mettaient des feuilles de bouillon blanc dans leur foulard pour moins transpirer et rendre leur charge plus légère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: