La diarrhée, comment la traiter efficacement?

Angélique © Secrets de plantes

Angélique © Secrets de plantes

Colique et colite

La colique est exactement l’opposé de la diarrhée, c’est un dérèglement du fonctionnement du côlon, un blocage de l’excrétion qui aboutit plutôt à la constipation ou à une colite, c’est à dire à l’inflammation du côlon.

La douleur irradiante d’une colique ne cesse que lorsque la cause de l’obstruction a été supprimée, et, à ce moment là, on peut voir effectivement apparaître la diarrhée.

Attention, en cas de coliques fréquentes, à vérifier que la cause de l’obstruction n’est pas cancéreuse.

Infusion d’ail

une gousse d’ail dans un peu d’eau tiède. Boire quelques verres pendant les crises.

Infusion de racine ou de tige d’angélique

10 g par 1/2 litre d’eau.

Décoction de camomille, cataire et gingembre à part égales.

Boire une tasse 1/2 heure avant les repas.

Pour les enfants et les bébés

Infusion de cataire, fenouil et menthe verte à part égales. Ou encore d’aneth et de camomille.

Infusion de salicaire

Contre l’inflammation du côlon entraînant des spasmes douloureux, boire une tasse, 1/2 heure avant chaque repas, d’infusion de salicaire.

Laisser infuser pendant 10 minutes, 1 cuillerée à soupe pour 1 tasse d’eau bouillante.

Sirop de Luther

Ingrédients
avoine
eau bouillante
Faire une décoction d’avoine pour l’utiliser contre les coliques (auxquelles Luther était très sujet).

Pour ceux qui on la diarrhée

une diarrhée importante et prolongée tout comme des vomissements répétés entraînent une déperdition d’eau qui peut avoir de graves conséquences sur des terrains fragiles tel le nourrisson. La prise d’antidiarrhéiques est donc indispensable même si elle ne doit pas faire négliger de rechercher et de traiter la cause de la diarrhée
plus de 80 plantes sont antidiarrhéiques, nous ne citerons que les plus courantes: blé, carotte, cassis, châtaignier, cognassier, coloquinte, fraisier (feuille), guarana, muscadier, myrtille, orge, origan, poirier, poivron, pommier, riz, ronce, sarriette, théier, trèfle.

La soupe de carottes, meilleure recette en cas de diarrhée de votre bébé (efficace aussi pour les adultes)

Si les selles du nourrisson sont liquides et fréquentes :
– arrêter toute alimentation lactée
– mettre l’enfant exclusivement à la soupe de carottes
Soupe de carottes
– choisir 500 g de carottes fraîches
– les éplucher
– bien laver les carottes et surtout ne pas les laisser séjourner dans l’eau
– les couper en rondelles
– les mettre dans un litre d’eau froide
– cuire à feu moyen jusqu’à ce que les carottes soient bien molles (1h30 à 2 h)
– les passer au moulin à légumes (grille fine) ou au mixer
– si la purée obtenue est trop épaisse, l’éclaircir jusqu’à 1 litre avec l’eau de cuisson ou de l’eau minérale non gazeuse.

Donner pure ou saler à raison d’une cuillère à café arasée de gros sel pour 1 litre de préparation, bien mélanger. On peut choisir aussi de sucre avec 2 cuillerées à soupe de sucre en poudre.
En cas d’intolérance au saccharose, ne pas sucrer ou sucrer avec 50 g de glucose (en pharmacie).
Conserver au réfrigérateur dans un récipient parfaitement propre et bien fermé ou dans des biberons stérilisés et capsulés.
NE JAMAIS CONSERVER PLUS DE 24 heures
Bien agiter la préparation avant chaque usage
Utiliser une tétine suffisamment perforée.

DONNER A L’ENFANT
– 150 à 200 g par kilo de poids et par 24 heures par petites quantités à la fois toutes les heures, tous les quarts d’heure ou demi-heure en cas de diarrhée grave.
– si l’enfant vomit, la donner glacée et en petite quantité.

Ne pas s’étonner de la couleur carotte des selles!!! Elle est normale.
L’efficacité est étonnante.

Attention à la diarrhée, elle peut entraîner de graves déshydratations, surtout chez le nourrisson et la personne âgée. C’est le moment de boire beaucoup et efficace.

Infusion d’écorce de chêne

1 cuillerée d’écorce de chêne dans 1/4 de litre d’eau froide.

Laisser infuser 15 minutes.
Réchauffer et boire 3 tasses par jour.

Préparation sophistiquée

aigremoine 20 g

argentine 20 g
plantain 20 g
écorce de chêne 20 g
bistorte 20 g
Amener à ébullition 1 cuillerée à soupe de ce mélange pour 1/4 litre d’eau froide. Puis laisser infuser 10 minutes.
Boire 3 tasses par jour avant les repas.

Dysenterie

Ingrédients:
écorce de chêne 20 g
lamier blanc 20 g
matricaire 20 g
myrtille 20 g
plantain 20 g

Amener à ébullition 1 cuillerée à soupe du mélange pour 1 tasse d’eau et retirer du feu. Infuser 10 minutes.
Boire trois tasses par jour, loin des repas.
Vous pouvez remplacer l’écorce de chêne par l’écorce de hêtre.

boire l’eau de cuisson du riz

tisanes pour ralentir le transit

Infusion de bouillon-blanc, orme rouge, camomille, reine des prés, gingembre ou poivre noir.
Décoction d’aubépine: faire bouillir 1 cuillerée à dessert de fleurs dans 1 tasse d’eau. Infuser 10 minutes.
Boire 2 à 3 tasses par jour.
Faire bouillir une poignée de feuilles de chêne dans 1 litre d’eau.
Boire 3 tasses par jour.
Décoction de feuilles de fraisier: 1 poignée pour 1/2 litre d’eau.

Boire 2 à 3 tasses par jour.
Décoction de guimauve : faire bouillir 1 cuillerée de feuilles ou fleurs dans une tasse d’eau, laisser infuser 10 minutes. Boire 3 tasses par jour.

Infusion d’aigremoine
10 à 30 g de plante d’aigremoine en fleurs par litre.
Boire 3 à 4 tasses par jour

Infusion d’alchemille
Ingrédients :
1 cuillerée à soupe d’alchemille
pour un petit bol d’eau bouillante
laissez infuser quelques minutes,
boire tiède 2 à 3 tasses par jour.

Décoction de potentille ansérine
Ingrédients:
20 g ou 1 poignée de feuilles ou de racines de potentille ansérine
1 litre d’eau
Préparez en décoction.
Prendre 3 tasses par jour.

Décoction de rhizome de tormentille
Ingrédients:
50g de rhizomes par litre d’eau
Faites tremper le mélange à froid pendant 1/4 d’heure puis chauffez doucement et faites bouillir 5 minutes.
Prenez soin d’éloigner tout objet de fer de cette herbe.
Prenez 4 à 6 demi tasses par jour.

Infusion de sanicle
Ingrédients:
30 à 40g des sanicle
1 litre d’eau
Préparez en infusion.
Prendre 3 tasses par jour.

Infusion de renouée des oiseaux
Ingrédients :
50g de renouée des oiseaux (plante entière)
1 litre d’eau
Infuser 5 minutes et boire de 4 tasses dans la journée.

La bistorte pour les diarrhées rebelles

Ingrédients :
30 à 60 g de racine de bistorte
1 litre d’eau
Préparer en décoction à boire en 5 à 6 tasses par jour.
Cette recette permet également de soigner une diarrhée rebelle chez un grand animal.
Si la diarrhée est vraiment rebelle
Faire macérer de 15 à 30g de racine de bistorte dans 1 litre d’eau tiède pendant au moins 6 heures et boire pendant la journée.

Teinture alcoolique ou infusion de myrtille

100 g de baies fraîches de myrtille macérées dans un litre d’eau de vie
pendant 20 jours.
En prendre un petit verre par jour.
Ou faire une infusion de baies de myrtille à raison de
50 grammes par litre d’eau.
Ces sont de bons remèdes contre les diarrhées et la dysenterie.

Airelles
60 baies sèches d’airelles
eau de cannelle
En décoction une bonne demi-heure
prendre une demi tasse toutes les heures.

Bouillon de poireaux
Ingrédients :
8 poireaux
3 litres d’eau
Contre la diarrhée donner à un enfant une cuillerée à soupe toutes les cinq minutes, à un adulte une tasse toutes les 2 heures.
Cette très vieille recette est de Matthiole.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: