La feuille de lotus, siège sacré

lotus

Fleur de lotus © Secrets de plantes

Botanique

Le lotus , Nelumbo nucifera Gaertn,  de la famille des Nympheaceae, est une plante vivace aquatique, originaire d’Asie tropicale.
Il est parfois naturalisé en France et on le trouve en Asie tropicale et subtropicale.

Le rhizome est épais et écailleux.

Les feuilles sont longuement pétiolées, entières, glauques et peuvent atteindre 30 à 50 cm de diamètre.

Les fleurs sont grandes avec de nombreux pétales blancs, roses ou rouges.

Le fruit est une capsule en pomme d’arrosoir qui devient d’un joli marron à maturité. Les graines noires, nombreuses, ont une saveur d’anis.

Usages traditionnels

On emploie le pistil, les graines et la capsule, le rhizome et les pousses, la fleur.
Au VIe et VIIe s., les fleurs de lotus étaient utilisées pour réduire les hématomes non ouverts, pour soigner les faiblesses de la rate, du poumon, du coeur, du rein et du foie et pour faciliter la circulation du sang. Au Xe, la racine était utilisée pour soigner le choléra, stimuler l’appétit, faciliter la digestion, désaltérer et aider l’évacuation du sang stagnant lors d’accouchement.
Feuilles et fruits dans du vin chaud aidaient à l’expulsion du placenta et la tradition populaire utilise la cendre de feuille de lotus pour l’avortement.
Le lotus est comestible.

Composition chimique et usages actuels

Lotus

Lotus

Les fleurs renferment :
– des glucides, particulièrement des osides (amidon)
– des protides : acides aminés (asparagine)
– une faible quantité de lipides
– des acides organiques : acide ascorbique (vitamine C)
– des composés phénoliques parmi lesquels des flavonoïdes dont des proanthocyanidines
Les fleurs sont réputées anti-émétiques et laxatives. On les considère aussi comme veinotoniques.
La plante entière est prescrite comme antidote en cas d’ingestion de certains champignons vénéneux.

Usages pharmaceutiques
Le lotus est principalement utilisé dans le traitement des entérites chroniques, des diarrhées, des dysenteries et des hémorragies. On le conseille aussi dans les cas d’insomnie et de neurasthénie.

Usages cosmétiques
Les extraits de fleur de lotus sont astringents et tonifiants. Ces activités sont mises à profit dans des shampooings pour cheveux gras, des crèmes destinées aux peaux mixtes et grasses, des masques tonifiants pour peaux matures.

Folklore

Pour les bouddhistes, le lotus est le symbole de la pureté. Cette fleur qui pousse dans les eaux boueuses, mais s’élève sur des tiges gracieuses pour épanouir sa floraison parfumée dans la pureté du soleil et de l’air, c’est l’image du Bouddha détaché de la laideur du monde terrestre s’ouvrant à l’illumination.
Les nombreuses graines de la capsule sont un symbole de fertilité et de fécondité d’où son rôle de motif traditionnel dans la célébration du mariage.
Symbole de la Haute-Égypte, appelé lotus rouge, il était cultivé le long des rives du Nil et employé dans les rituels sacrés.
La racine, le fruit et la tige sont censés nourrir l’esprit et développer la puissance du souffle vital.
Respirer son parfum amènerait sa protection.
Placer une racine de lotus entre les dents devant une porte verrouillée en disant “sign argis” et la porte s’ouvrira.
Ses graines combattent les envoûtement amoureux.
Lotus, lotus d’or ou lotus précieux désignent les petits pieds chinois.
Lotus, fleur sacrée :
– lorsque Bouddha atteignit l’illumination, l’humanité lui apparut comme une mer de pousses de lotus qui luttaient pour émerger de la boue ;
– Brahma est représenté assis sur une fleur de lotus ;
– Vishnu a une haleine de fleur de lotus, son nombril affecte la forme d’un lotus et il chemine et se repose sur neuf fleurs de lotus dorées ;
– dans l’Égypte ancienne, on posait sur le sexe des momies de femmes une fleur de lotus (purification et régénération) ;
– les différents chakras sont représentés par des fleurs de lotus de 2 à 1000 pétales.

Recettes

Racine de lotus

En Orient, on consomme sa racine.
Fraîche, vous devrez l’éplucher et la couper en tranches.
Sèche vous la ferez tremper dans l’eau au moins 20 minutes en ajoutant un jus de citron pour éviter son noircissement. Elle se gardera quelques jours au frais.
Vous pourrez la trouver également en conserve dans les épiceries chinoises, certaines préparées au sirop.

Graines de lotus

Féculentes, les graines de lotus ont un goût d’amande, mâtiné de coumarine.
On les prépare en potage sucré au Vietnam, en douceurs en Chine où elle fait partie de l’”entremet aux huit trésors”.
On les confit en bonbons.
Mais attention de ne pas trop en consommer : elles sont sédatives puis soporifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: