Le bois de campèche

campèche

campèche

Campèche, Haematoxylon campechianum, de la famille des Fabaceae, est le nom d’un petit arbre originaire des Antilles.
Il y pousse dans les halliers touffus aux sols dégradés plutôt calcaires.

Ses tiges sont plus ou moins épineuses et portent de grandes feuilles pari-bipennées à petites folioles très nombreuses. Il a des inflorescences en grappes axillaires.

Usages

Le bois est pesant et dur, résistant et élastique. De teinte rouge foncé, il dégage une odeur agréable. Il est excellent pour le chauffage et peut faire de beaux meubles. Imputrescible, il a été utilisé pour les constructions souterraines, les traverses de chemin de fer, les poteaux.
On l’exploite surtout en teinture. Une fois coupé, le bois noircit et, si on le fait bouillir, on obtient une matière colorante servant à fabriquer de la teinture ou de l’encre noire. Du coeur, on tire l’hématoxyline, qui colore les préparations cytologiques végétales, en particulier les gommes et les mucilages.
On emploie le bois et les feuilles médicalement.

Usages actuels

Le bois renferme :

– des composés phénoliques dont 10 % de tanins

– des résines

– un pigment : 9 à 12 % d’hématoxyline

Le bois possède des vertus anti-diarrhéiques.

Utilisations pharmaceutiques

Le bois de campêche est utilisé dans le traitement des diarrhées infantiles.

Utilisations cosmétiques

Les extraits de bois de campêche ont des activités astringentes et pigmentantes.

Ils entrent dans la composition de :

– shampooings pour cheveux gras

– reflets capillaires pour cheveux gris et blancs

Folklore

L’origine de son appellation “campèche”, donnée au début du XVIIIe siècle, vient du nom d’une ville de Mexique, près de laquelle cet arbre est cultivé.
Aux Antilles, l’usage du mot “bois de campèche” est populaire. En France  il fait partie d’une comptine bien connue : si quelqu’un prononce le mot “bois” , il  se voit répondre :
“bois de campêche,
pêche à la ligne,
ligne de fond,
fond de pantalon, etc.”

Recettes

Bois de campèche, aromate et colorant

Le bois de campêche est utilisé pour parfumer et colorer de rouge des mets d’Amérique latine, région où l’on plébiscite le rouge.

Il est employé pour teindre les oeufs de Pâques, les raisins, les mauvais vins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: