La bistorte à tout faire

Bistorte

Bistorte (Secrets de Plantes)

Botanique

Le renouée bistorte ou  serpentaire rouge, Polygonum bistorta L. de la famille des Polygonaceae, est une plante vivace herbacée de 20 à 80 cm de haut, caractérisée par une souche épaisse deux fois contournée. Sa tige est dressée, simple et peu feuillée avec des feuilles à bords rudes, glabres et vertes à la face supérieure, glauques et pubérulentes en dessous.
De mai à août apparaissent les fleurs, en épi terminal oblong de 5 à 9 cm., cylindrique et compact, rose.

Le fruit trigone à ailes tranchantes est brun et luisant.

La bistorte pousse de 500 à 2500 m dans les prés humides, les sols marécageux, les bords de fossés.
Très commune en zone montagneuse, elle est absente de la région méditerranéenne. Elle aime les terrains siliceux, riches en humus, où elle pousse souvent en masse.
On la rencontre également en Europe, en Asie, en Amérique boréale.

Apprenez à la reconnaître avec la Flore.

Usages

Son rhizome, inscrit au Codex de 1818 à 1908, est médicinal.
Sa décoction était utilisée par des tribus primitives du Caucase pour purifier le sang. Les peuples nordiques l’employaient contre la peste et la faisait entrer dans des recettes de la thériaque contre les morsures de serpent.
Ce rhizome est un astringent énergique et un tonique puissant ainsi qu’un bon vulnéraire. Il était conseillé pour arrêter les hémorragies, la diarrhée et la dysenterie, les incontinences d’urine, la fièvre intermittente ; c’était aussi un préventif de l’avortement.
Tonique efficace, il était administré en prévention de la tuberculose et dans les tuberculoses déclarées. Ici, l’action constrictive du tanin se trouve corrigée par l’amidon contenu dans la plante.
On l’utilisait, en usage externe, contre les stomatites et les pharyngites, les ulcérations de la bouche et des gencives, les angines, certains maux de dents, sur les plaies et les ulcères, la leucorrhée et les urétrites, en suppositoire ou lavement contre les diarrhées, les hémorragies intestinales  et  les hémorroïdes.
La bistorte entrait dans la composition de “l’électuaire Diascordium”, astringent et narcotique.
Les feuilles, riches en acide oxalique, donnent une infusion tonique, rafraîchissante et diurétique, utile lors de maladies inflammatoires et fébriles. En usage externe, on les appliquait sur les abcès froids et les tumeurs scrofuleuses, les plaies.

Les jeunes feuilles sont consommées en épinards. Leur goût spécifique est agréable, légèrement acidulé. En Russie, en temps de disette, on mêlait la poudre de racine de bistorte à la farine de blé pour faire le pain. En Islande, les graines sont consommées, cuites,  en guise de millet.
Elles ont été utilisées pour nourrir les volailles.

C’est une plante mellifère.

La racine était exploitée pour le tannage. En teinture, l’écorce de cette même racine fournit un brun marron.

Ses jolis grappes denses roses ont séduit les jardiniers qui en ont fait une espèce ornementale.

Composition chimique et usages actuels

Bistorte

Bistorte

Le rhizome contient :
– des glucides représentés par des oses et des osides tels que l’amidon, la cellulose, une gomme et des mucilages
– des protides, essentiellement des protéines telles que l’albumine
– des matières minérales : calcium
– des composés phénoliques comprenant :
. des acides phénoliques (acide gallique, acide ellagique)
. des flavonoïdes : tanins condensés (tanins catéchiques)
. une quantité importante de tanins (tanin gallique)
. des quinones : dérivés anthracéniques tels que l’anthraquinone
Sa teneur en tanins confère au rhizome des propriétés anti-diarrhéiques. Par un mécanisme différent elle est également laxative.
La plante est réputée pour ses activités anti-inflammatoires et antipyrétiques. Elle est par ailleurs diurétique et dépurative.
C’est aussi un remède veinoprotecteur.
En usage local elle est hémostatique et cicatrisante.

Usages pharmaceutiques
Le rhizome de bistorte est un remède utilisé dans le traitement des saignements de gencives, des épistaxis et des hémorroïdes. On l’emploie également pour soigner les ulcères.

Usages cosmétiques
La plante peut être employée dans les produits d’hygiène bucco-dentaire, étant à la fois astringente, purifiante et tonifiante.
Elle joue en outre un rôle séborégulateur et entre dans la composition de produits capillaires, particulièrement pour le traitement des cheveux gras, et de produits de soin du visage destinés aux peaux grasses à tendance acnéique ou mixtes.

Ses propriétés adoucissantes, hydratantes et régénérantes font de la bistorte un actif intéressant dans :

– des produits pour le corps et les mains
– des produits pour le visage, notamment destinés aux peaux sèches, sensibles et stressées ainsi que pour le contour des yeux

Folklore

Son appellation scientifique vient du grec “polys”, nombreux et de “gony”, genoux : c’est une tige noueuse, ce qui lui vaut aussi le nom de re-nouée ou celui de “bistorta”, du latin médiéval, 2 fois tordu, allusion à la forme de sa racine.

Elle est symbole de fécondité.
Si une femme désire un enfant, elle doit porter en permanence sous sa chemise des feuilles de bistorte ou encore attacher son tablier au tronc d’un noyer et le flageller avec des tiges de bistorte.

L’infusion de bistorte, que l’on a laissé refroidir sous les rayons de lune au soir de la St Jean, est bénite et chasse les pires démons.

Quant à la racine fraîche, elle permettait aux initiés d’entrer en transe.

Recettes

Antidiarrhérique

Ingrédients
30 à 60 g de racine
1 litre d’eau

en décoction à boire en 5 à 6 tasses par jour contre les diarrhées.

Pour la diarrhée rebelle humaine

Ingrédients
Macération de 15 à 30g de racine de bistorte dans l’eau tiède pendant au moins 6 heures.

Contre les aphtes

Ingrédients
180g de bistorte
1 litre de vin de muscat

à laisser macérer une semaine

Prendre 2 à 3 verres à madère par jour pour
raffermir les gencives et améliorer les aphtes

épinards de bistorte

Au printemps cueillir les jeunes feuilles et préparez-les comme des épinards.

antidiarrhéique pour grands animaux

Pour soigner une diarrhée rebelle
32 à 64g de racine de bistorte en décoction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: