Le bergamotier

Bergamotier © Secrets de plantes

Bergamotier © Secrets de plantes

Le bergamotier, Citrus aurantieum var. Bergamia, de la famille des Rutaceae, est un arbuste au tronc droit et ramifié, d’environ 4 mètres de haut. Son origine est inconnue: il proviendrait de la greffe du citronnier sur le poirier bergamote. Sa culture est surtout importante en Calabre. Son écorce, de couleur grisâtre, est mince et ponctuée de glandes à essences à sa surface.

Il présente des caractères intermédiaires entre le bigaradier et le citronnier: ses feuilles sont oblongues avec un pétiole ailé; les fleurs sont blanches, très odorantes. La floraison a lieu d’avril à mai et la fructification en novembre. Les fruits atteignent leur maturité entre décembre et février : ils sont globuleux ou piriformes, leur écorce est jaune presque lisse, recouverte de glandes à essences également.

Usage

C’est de l’écorce que l’on tire l’essence de bergamote, huile fluide, limpide, de coloration verte à jaune verdâtre. C’est l’essence  la plus recherchée en parfumerie : elle entre en proportions variables dans toutes les eaux de Cologne. Mais en cosmétologie, du fait de la présence de furocoumarine, les risques de réaction allergiques sont très importants.
Cette espèce de Citrus n’est pas alimentaire. Sa chair verte et acide sert à fabriquer du citrate de chaux et on réserve les résidus de cette manipulation à l’alimentation du bétail.

Composition chimique et usages actuels

Bergamotier

Bergamotier

Le zeste renferme une huile essentielle constituée :

– de composés phénoliques tels que : des coumarines simples comme le citroptène et des furocoumarines dont environ 0,3 % de bergaptène, bergamotine, 7-méthoxy-5-gernoxycoumarine, bergaptol, xanthotoxine et isopimpinelline

– de terpénoïdes : monoterpènes (30 à 60 % d’acétate de linalyle, camphène, p-cymène, géraniol, limonène, 10 à 20 % de linalol, phellandrène, alpha et beta-pinène, gamma-terpinène, citral et nérol), sesquiterpènes (beta-bisabolène, caryophyllène, humulène, beta-farnesène, alpha-trans-bergamotène)

L’huile essentielle de bergamote est douée de propriétés analgésiques, sédatives, antispasmodiques et stomachiques. On lui attribue par ailleurs des activités anti-parasitaires, antibactériennes, anti-vitiligo mais aussi antipyrétiques.

Elle possède également des vertus carminatives, dépuratives, diurétiques et laxatives.

Elle est aussi réputée être cicatrisante et vermifuge.

Utilisations pharmaceutiques

L’huile essentielle est recommandée en cas d’infections intestinales et de troubles digestifs. Elle se montre aussi efficace dans le traitement du psoriasis, des mycoses et du vitiligo.

Utilisations cosmétiques

L’huile essentielle de bergamote est utilisée pour ses propriétés antiseptiques, déodorantes et insecticides. Elle est également purifiante, régénérante, rubéfiante, mais aussi bronzante.

L’ensemble de ces propriétés en fait un actif recommandé dans :

– des produits pour le corps et les mains

– des produits pour le soin du visage, notamment pour les peaux normales, mixtes, matures et stressées

Folklore

Son nom viendrait de la ressemblance de cette petite sorte d’orange avec les fruits de la race du poirier qui porte encore ce nom, et dont l’origine serait “bergamuti” ce qui signifie en turc “princesse de la poire”. La diffusion de l’arbre en Calabre est due à l’italien Paolo Feminis, émigré à Cologne, qui inventa l’Aqua admirabilis en 1676 et que son petit-fils baptisa Acqua di Colonia, l’Eau de Cologne, lancée en 1818 sur le marché européen .
Le bergamotier aurait le pouvoir de procurer la richesse, et encore aujourd’hui plus d’un commerçant sicilien laisse sécher une bergamote dans le tiroir de sa caisse enregistreuse.
Il était ainsi associé aux charmes et aux rituels consacrés au succès matériel. Ainsi pour que le portefeuille ne soit jamais vide fallait-il glisser quelques feuilles de bergamotier dans l’une de ses poches. Une autre technique consistait à couper une bergamote en deux puis à frotter avec la partie juteuse les billets de banques que l’on s’apprêtait à dépenser : même si ces billets faisaient un long périple on était sûr qu’ils reviendraient un jour assurément.

Recettes

Eau de bergamote

Ingrédients
alcool à 60°
essence de bergamote

Achetez un petit flacon d’alcool et de l’essence de bergamote chez votre pharmacien. Ôtez quelques centimètres cube d’alcool et réservez-les.
Versez dix gouttes d’essence dans l’alcool et agitez. L’alcool doit rester clair. Ajoutez alors goutte à goutte en remuant à chaque fois. Lorsque l’alcool se trouble, rangez l’essence (hors de portée des enfants) et ajoutez l’alcool réservé jusqu’à ce que la solution redevienne limpide.

C’était l’eau de Cologne préférée de nos grands pères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: